Quels sont les biens couverts par votre assurance vol ?

Le plus souvent, les garanties vol comprises dans les contrats d'assurance habitation prévoient une enveloppe globale d’indemnisation, plus ou moins élevée selon le niveau de couverture que vous aurez choisi lors de la souscription de votre contrat.

Tous les objets de votre logement sont concernés par cette protection contre le vol. Mais quels que soient la nature et la valeur de ceux qui vous ont été dérobés, votre indemnisation sera limitée au plafond que vous avez choisi.

Attention : le vol d’une somme d’argent en espèces ne sera pas pris en compte, puisque vous aurez toutes les difficultés à prouver la réalité de la somme prétendument dérobée. 

Conservez précieusement vos factures !

Pour faire valoir vos droits à indemnisation suite à un cambriolage, vous devez être en mesure de prouver que vous possédiez bien ces objets.

Conservez sans limite de durée tous les documents nécessaires à l’identification et à l’évaluation de vos biens : factures d'achat et de réparation, bons de garanties, certificats d’authenticité, photos...

Comment assurer vos objets de valeur ?

Si vous possédez des objets de grande valeur (bijoux, tableaux, meubles anciens, collections…), choisissez un niveau de garantie offrant un plafond d’indemnisation élevé, quitte à payer plus cher votre assurance habitation du fait de cette garantie renforcée.

Vous pouvez également souscrire une assurance spécifique pour vos objets de valeur. Sans être forcément onéreuses, ces assurances prévoient des garanties plus adaptées aux biens précieux. Par exemple, un tableau ou un meuble assuré contre le vol pourra l’être aussi s’il subit une dépréciation suite à une restauration. Mais surtout, vous bénéficierez d'une indemnisation plus conséquente en cas de vol.

En cas de cambriolage, quelles démarches devez-vous effectuer ?

Dans un premier temps, vous devez déposer plainte pour vol au commissariat de police ou à la gendarmerie, généralement dans les 24h suivant la constatation du vol.

Vous devez ensuite déclarer ce vol à votre assureur (ou au courtier qui gère votre contrat d’assurance habitation), dans un délai de 2 jours ouvrés, par lettre recommandée avec accusé de réception.

N’oubliez pas de joindre à votre déclaration le récépissé de dépôt de plainte remis par le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie. Éventuellement, joignez une première estimation des biens qui vous ont été dérobés.

Le dépôt de pré-plainte en ligne

Pour faciliter vos démarches, le Ministère de l'intérieur a créé un site Internet dédié, pour effectuer une pré-plainte pour les faits d'atteintes aux biens : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr.

Vous devrez quand même vous rendre au commissariat ou à la brigade de gendarmerie pour signer votre dépôt de plainte, mais la pré-plainte vous permettra d'accélérer l'enregistrement de votre plainte, et de réduire votre temps d'attente au commissariat ou à la gendarmerie.

La visite d'un expert mandaté par votre assurance

Suite à votre déclaration de vol auprès de votre assureur, celui-ci mandatera un expert, qui prendra rendez-vous pour procéder à une évaluation plus précise des biens volés.

C'est à cet expert que vous devrez fournir toutes les pièces justificatives qui vous permettront d'être indemnisé.

Le cas échéant, l'expert constatera aussi les conditions dans lesquelles le vol a été commis. Ainsi par exemple, si votre contrat d'assurance habitation conditionne votre indemnisation à la présence d'une porte d'entrée avec fermeture à 3 points, et que l'expert constate que vous n'en êtes pas équipé, votre indemnisation pourrait être réduite, voire exclue !

Comment serez-vous indemnisé ?

Le plus souvent, votre contrat d’assurance habitation stipule une indemnisation des objets volés en fonction de la valeur de remplacement au jour du vol. A moins d'achats très récents avant votre cambriolage, vous ne serez donc pas remboursé de leur valeur à neuf.

Même si ces biens sont dépréciés par leur ancienneté, ils conservent une certaine valeur d’usage, et votre assureur (ou l’expert mandaté pour venir inventorier vos biens manquants) déduiront simplement une quote-part due à la vétusté de vos matériels.

Dans tous les cas, vous ne serez indemnisé au maximum que jusqu'au plafond que vous avez défini auprès de votre assureur.

Conseil

Ne sous-estimez pas la valeur de vos biens pour économiser sur la cotisation de votre assurance habitation !

Car si vous subissez un cambriolage au cours duquel on vous dérobe la quasi-totalité de vos biens (matériel vidéo, hi-fi, informatique, électroménager, meubles, bijoux...), votre indemnisation pourrait ne pas suffire pour vous permettre de vous rééquiper à hauteur du niveau de confort dont vous bénéficiez auparavant...